Millésimes

 

Bienvenue sur le site Internet des Vins Auvigue.

MILLESIME 2015:
Solaire et aride.
MILLESIME 2014

Hiver doux et très humide, quelques flocons de neige tombent très tôt, novembre 2013, sur les feuilles encore présentent, mais pas de gel ! On dit que neige sur feuilles, hiver sans froid, ni neige, se dicton se confirmera. Une sucession de tempêtes traversera la France, y compris la nuit de Noël ! De graves inondations touchent la Bretagne et le sud de la France ! Pas moins de 6 tempêtes se succederont en Bretagne et la Manche, avec des vents de 136 km/heure ! Pour le Mâconnais ce sera surtout la pluie qui sera le fait marquant de cet hiver sans froid, il pleut un jour sur deux, les sols sont gorgés d'eau, ce qui rend le travail pénible et difficile ! L'hiver est doux et dès la fin février la vigne donne les premiers signes de vie, la vigne pleure, la sève monte déjà ! Au 10 mars le thermomètre affiche déjà 18°, la vigne bouge ! Du jamais vu ! La vigne pousse très tôt, mais mal, elle végète, car trop d'eau dans le sol, les raisins sortent nombreux et forts, mais de manière inégale d'une parcelle à l'autre, la floraison sera précoce et très rapide début juin. La végétation reste cependant modeste et chétive, car après un hiver humide, une période sèche et venteuse freine la pousse végétative. Les vendanges devraient cependant être précoces, début septembre sans doute ? Un orage de grêle s'abat sur Solutré le 5 juillet, détruisant 10% à 40% des raisins ! D'autres régions seront-elles aussi fortement touchées par la grêle, région de Beaune, Médoc, Loire, les surfaces détruites sont importantes. L'humidité revient fin juillet ce qui devrait reporter un peu la date des vendanges ? L'été sera contrasté, avec de gros coups de chaleur en juillet qui grilleront quelques grappes et un mois d'août plutôt gris et frais. Premier coup de sécateurs le 10 septembre, belle qualité des grappes, avec une bonne concentration en sucre, des degrés potentiels allant de 11° à 13°7, acidité assez élevée et PH bas. Les quantités sont variables, généralement en dessous des rendements autorisés sur les secteurs grêlés et au dessus pour les autre secteurs. Dans l'ensemble 2014 se présente sous les meilleurs hospices en blanc et devrait rejoindre nos grands millésimes blancs comme 2000, 2005, 2010 ....... !

MILLESIME 2013 L'EAU ET LE FEU

Hiver très humide, sans froid réellement rigoureux, mais avec des températures basses et des épisodes neigeux assez fréquents, surtout fin janvier. Mais la particularité de cet hiver, sera l'eau, les quantités sont énormes et provoqueront des inondations importantes dans de nombreuses régions de France. Le printemps ressemble à l'automne, les températures ne décollent pas et l'humidité reste prédominante. Il neige jusqu'au 27 avril, alors que nous avions eu une température estivale quelques jours auparavant ! Il faut remonter à 1787 pour retrouver de telles conditions. Evidemment la vigne souffre de cette situation, plus dérangée par un sol gorgé d'eau que par le manque de chaleur. La vigne végète, traîne et nous avons déjà 3 semaines de retard sur l'année 2012. C'est certain les vendanges devraient démarrer fin septembre, il faut remonter à 1974 ! La floraison traîne, les grappes subissent un millerandage important, disparité des grumes et décalage de maturité laisse présager une vendange compliquée et hétérogène ! Juillet et août seront finalement beaux, même si les orages viennent régulièrement arroser les vignobles, avec malheureusement quelques violentes chutes de grêle dévastatrices, notamment mi-juin dans les vignobles de Vouvray, fin juillet sur le nord de la Bourgogne, région de Beaune et début août dans le Bordelais, entre deux mer ! Après une récolte 2012 déficitaire, 2013 ne devrait pas faire mieux, les stocks sont bas et les prix se durcissent ! Les vendanges pour le crémant commenceront autour du 20 septembre et le 28 septembre pour nos appellations. En Mâconnais les degrés sont bons, voir même très bons, 12°, 12°5 ne sont pas rares, mais les volumes sont plus bas que prévus, acidité et PH normaux, mais la chaleur et les averses, notamment du 4 octobre, où il est tombé 27 mm d'eau, entraîneront le développement rapide de la pourriture grise, ce qui nous obligera d'accélérer cette récolte 2013 !
Cours vrac des Pouilly-Fuissé depuis 3 ans !
2010 (850 €/pièce)
2011 (950 €/pièce)
2012 (1350 €/pièce, 1600 € pour les derniers achats)
2013 (1650 €/pièce, ce sera un minimum, ???)
Les conséquences répétées de 2 récoltes déficitaires vont peser lourd sur les cours de nos appellations et risquent de dégrader nos marchés déjà fragiles en Europe ? Avec l'espoir que 2014 soit plus généreux ?

MILLESIME 2012 LE STRESS DU VIGNERON !!

Novembre, décembre et janvier 2012 seront des mois doux, printaniers et assez secs, fin janvier un froid sibérien arrive, il tiendra 3 semaines, avec un gel permanent allant jusqu'à -15°, les sols sont gelés sur prêt de 40 cm de profondeur, de plus le vent accentue la sensation de froid. La Saône gèle, cette période de froid prend fin le 14 février, jour de la St Valentin ! Quelques plans de vignes seront détruits par ce froid aussi intense que soudain ! Mars promet un printemps estival, comme en 2011, mais ce n'est qu'une promesse de voleur, car la pluie revient rapidement et le mauvais temps s'installera jusqu'au début de l'été, la floraison se déroulera dans des conditions difficiles, résultat beaucoup de millerandage, surtout sur les vignes précoces, la maturité des raisins risque d'être très hétérogène. C'est l'année de toutes les difficultés, l'oïdium et le mildiou seront difficiles à combattre, la grêle touchera elle aussi quelques secteurs, donc aucun repos pour le vigneron !! Heureusement le beau temps revint après le 14 juillet et permet de souffler un peu ! Le mois d'août connaîtra tous les climats, humidité, canicule "Echaudage" et tout ces contrastes pertubent la vigne !! Premiers coup de sécateurs mi-septembre, mais les vendanges seront étalées sur plusieurs semaines ! Les qualités seront très hétérogènes en fonction des situations, sur nos domaines en système Biologique, très beau résultat, qualitatif et même quantitatif, nous remercions vivement Michel qui est le maître d'oeuvre de cette production au Naturel !! Les vins de ce millésime seront limités en quantité, avec cependant un bel équilibre général, plutôt fruité et accompagné d'une belle rondeur. Millésime sans doute à boire et à conserver raisonnablement !

MILLESIME 2011 QUAND PRECOCITE RIME AVEC QUALITE

Après un mois de décembre hivernal avec neige et froid, janvier sera plus calme, peu de neige, même en montagne. Février et mars seront très cléments. Dès les premiers jours d'avril l'été s'installe. Les bourgeons explosent, sous des températures de 25° à 27 ° l'après midi, ce temps persistera jusqu'à la fin du mois de mai, résultat, trois semaines d'avance sur une année normale ! Avec une floraison rapide et parfaite dès la mi-mai, du jamais vu ! Vendanges dèjà prévues pour le 20 août ! Cependant les sols deviennent rapidement très secs et la vigne commence à souffrir d'un cruel manque d'eau, principalement sur les parties hautes ou l'enracinement est moins profond, les premières feuilles commencent à sécher, heureusement la pluie arrive à temps au début de juin et tout rentre dans l'ordre. Juillet et août basculent, ces deux mois d'été seront finalement, frais, gris et pluvieux, avec un faible ensoleillement, mais la maturité continue cependant d'avancer, quelques foyers d'oïdium et de mildiou se développent, sans trop de gravité. Les vendanges tout d'abord prévu pour le 20 - 25 août, débuteront finalement fin août, voir début septembre selon les situations. La vendange est belle, très saine, dorée, avec une hétérogénéité des maturités en fonction de la charge de raisins par pied. Les degrés naturels au ramassage, vont de 11° à 13° selon les expositions, ce qui est d'un bon niveau, les acidités sont plutôt basses, avec des PH relativement élevés ! L'acidité malique est presque entièrement consommée, ce qui signifie que la maturité est atteinte ! En définitive ce millésime 2011 devrait être aromatique, souple et tendre, assez rapidement prêt à boire, avec quelques très belles réussites sur les meilleures parcelles bien exposées et quantitativement maîtrisées. La précocité de la récolte allongera d'autant la durée de l'élevage. Les vins vinifiés sous bois semblent retrouver davantage leurs caractéristiques Bourguignonnes !

MILLESIME 2010 TARDIF,TORTUEUX mais PROMETTEUR

Hiver froid, neigeux et interminable ! Enfin, fin avril la chaleur et le soleil arrivent, avec cependant un vent du nord permanent qui assèche tout. Néanmoins la vigne démarre dès les premiers jours de mai, le froid revient avec la pluie, il y a longtemps que le mois de juin n'avait pas été aussi froid !! Ce qui entraînera une importante coulure des grappes, ainsi qu'une forte pression mildiou et oïdium. Juillet sera beau mais orageux, avec de la grêle sur les secteurs dèjà grêlés l'an passé, mais cette fois en moindre importante, mais avec des quantités d'eau impressionnantes, Draguignan et le département du Var sera touché sérieusement le 15 juin par des innondations particulièrement sévères ! Les vignes souffrent de cette situation, la vigilance des vignerons sera la clé de réussite de ce millésime. Un nouveau passage de grêle le 2 septembre endommagera à nouveau une récolte déjà incertaine en terme de quantité ! Les vendanges débutent pour nous le 18 septembre, sous un beau temps salvateur, avec des nuits fraîches, mêmes froides qui font office de frigo, ce qui maintien le raisin en bon état sanitaire, avec cependant quelques attaques de pourriture sur les vignes précoces. Bonne maturité des pépins. Les degrés sont bons, voire très bons, les quantités en dessous de 5 à 20 % du rendement de base, mais avec une grande hétérogénéité due aux différents facteurs climatiques et humains. Acidité et PH sont conforment à une année claassique ! Ce millésime plutôt tardif mais prometteur devrait donner des vins serrés, concentrés et aptes au vieillissement, les jus de raisin étaient savoureux, quelques magnifiques cuvées devraient sortir de ce millésime tortueux ! Sans doute l'un des tout grands millésime de notre carrière !!

MILLESIME 2009

Hiver assez froid, nombreux jours de gel, beaucoup de givre, pluies importantes dés que les températures remontent. La vigne démarre tardivement, car le froid perdure jusqu'à fin avril. Début mai tout s'accélère, chaleur et orages permettent à la vigne d'arriver en floraison dés la fin mai !! La floraison se fait dans des conditions parfaites et rapides, ce qui laisse présager une récolte précoce. Ensuite nous assistons à une succession de périodes chaudes et malheureusement orageuses, qui amèneront la grêle à deux reprises, le 13 juillet de nombreuses parcelles sur le village de Solutré sont touchées à plus de 50%, et une deuxième vague le 23 juillet, avec cependant moins de dégâts. Les vendanges débuteront les premiers jours de septembre, avec une excellente maturité des raisins, 12° à 13° nature ! Les acidités sont assez basses. Les vins du millésime 2009 seront ronds, souples, avec des notes de fruits mûrs, beaucoup de gras, ils devraient être à consommer assez vite !

MILLESIME 2008

Hiver clément, sans froid majeur, mais avec des gelées régulières. Avril sera plutôt hivernal. Début mai deux semaines de beau temps seront vite remplacées par la pluie qui restera présente jusqu'au 20 juin, avec toutes les complications d' application des traitements et une floraison qui se prolongera sur pratiquement trois semaines. Début juillet on constate une coulure importante des raisins, présage de concentration dans les grappes, et de faibles rendements. Juillet semble donner à la vigne ce dont-elle manquait le plus, le Soleil !!! Les 3 premières semaines d'août seront égales au mois de mai, avec de fortes averses et des températures nocturnes basses, les vignes sont vertes et la veraison se fait attendre. La pression mildiou est trés forte, quelques parcelles seront perdues ! L'été revient en cette fin août et comme les années précédentes le millésime se jouera donc sur les dernières semaines de maturité !! Septembre apportera la solution à ce millésime en perdition, soleil et vent du nord assècheront l'atmosphère et permettront ainsi une concentration des sucres dans le raisin !! A ce jour la plupart de nos cuvées 2008 sont déja en bouteilles, seules les Grandes Cuvées seront embouteillées dans l'été et disponibles à l'automne.

MILLESIME 2007

Les Vendanges se sont terminées pour nous le 1er octobre, malgré un printemps extrèmement précoce, la médiocrité de l'été 2007 nous fera perdre l'avance printanière. Le magnifique temps de septembre a permis de sauver ce millésime en péril, et la superbe qualité des raisins devrait nous permettre de rester optimiste. Ce millésime a demandé beaucoup d'attentions en cave, notamment les fermentations malolactiques qui ont été accomplies à 100% afin d'assouplir l'acidité, ainsi qu'une pratique régulière du bâtonnage. Quelques cuvées 2007 sont toujours disponibles et permettent de découvrir un millésime tout en fraîcheur, avec une trés forte minéralité et beaucoup de finesse, un millésime plaisir par excellence !

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération - Vins Auvigue : Site Internet réalisé par NumériWeb - Administration